Ma Posture de Médiateur Professionnelle

J’interviens  dans une posture d’altérité. Celle-ci consiste à comprendre, à accueillir et à respecter les différences. C’est la reconnaissance de l’autre en tant qu’autre.

Je suis Indépendante de toute autorité. Le cadre dans lequel j’interviens est celui du Code d’Ethique et de Déontologie des Médiateurs Professionnels.

Je suis neutre vis-à-vis des solutions trouvées par les parties et impartiale vis-à-vis des parties.

Je garantis la confidentialité des échanges pendant l’ensemble du processus de médiation.

En somme, j’interviens dans la relation entre les parties tel un médecin : je prends la juste distance sur les événements et les parties pour mettre mes compétences au service du projet relationnel des parties.

Je suis  à l’écoute de chacune des parties et les amène à réfléchir à leurs comportements respectifs. Cette posture me permet d’aider les personnes à trouver par elles-mêmes une solution pour sortir du conflit dans lequel elles se sont enfermées.

Quelle différence entre ma posture d’altérité et l’empathie ?

Et bien c’est très simple :  quand j’ai de l’empathie pour une personne qui s’est blessée, je ressens avec elle la douleur de ses blessures. Quand je me positionne dans l’altérité, je reconnais sa douleur et lui donne les moyens de panser ses blessures.

Quand je manifeste de l’empathie, je fais preuve de confusion identitaire et e permets à l’autre de résoudre son problème en toute autonomie, je ne lui transmets pas les outils pour qu’il puisse seul trouver une solution.

Je vous invite à lire cet article qui décrit les limites de la posture de l’empathie.

Le processus structuré de la médiation professionnelle

La méthode de résolution de conflit que je vous propose est la médiation professionnelle. Je m’appuie sur un processus structuré qui comprend généralement deux entretiens individuels avec chaque partie et une réunion de médiation.

Au cours de chaque entretien individuel, je travaille avec la personne concernée en vue de clarifier sa situation et de la sensibiliser aux principes qui régissent la qualité des relations.

Chaque entretien individuel dure environ 2 heures.

Mes objectifs pour l’entretien individuel sont les suivants :

  • Clarifier ma posture et mon rôle de facilitateur de la discussion.
  • Aider les personnes en conflit à clarifier et affirmer leurs besoins, leurs attentes, les enjeux de la relation, à s’inscrire dans une démarche de projet relationnel,
  • Trouver un langage commun et libérer les personnes de l’emprise des émotions.

La réunion de médiation est le moment durant lequel j’accompagne la discussion entre les parties. C’est au cours de cette réunion que les parties trouvent par elles-mêmes une solution à leur différend. La réunion dure environ 3h.

Mes objectifs pour la réunion de médiation sont :

  • Réaliser avec les personnes un bilan du passé en explicitant les faits ayant occasionné une dégradation de la relation, leurs conséquences et les ressentis des personnes
  • Dresser un inventaire du présent, des possibilités qui s’offrent aux protagonistes en fonction de leurs attentes
  • Les personnes construisent ensuite un projet pour l’avenir en abordant tous les aspects de sa mise en œuvre, y compris les difficultés qui pourraient survenir et les moyens d’y faire face. C’est à ce moment-là que le projet relationnel prend toute sa consistance.

Le processus de médiation permet aux personnes de construire leur projet relationnel, un projet relationnel  commun qui comprend l’aménagement de leur relation, la rupture consensuelle de leur relation ou la reprise de la relation à l’identique. Grâce à la Médiation Professionnelle, elles sortent du conflit dans l’altérité et non dans l’adversité car je crée les conditions d’un dialogue entre les 2 personnes et parce qu’elles décident par elles-mêmes des suites de leur relation. Quand une décision n’est pas imposée par un tiers, le projet est pérenne.

Dans la réalisation d’une médiation selon ce processus, j’ai également un objectif pédagogique  : celui de faire progresser les personnes dans l’apprentissage des mécanismes évitant le conflit, les mécanismes de Qualité Relationnelle. Rendre les personnes autonomes pour avoir des interactions avec les autres qui soient pacifiées et non conflictuelles est un objectif important de ma démarche.