La découverte de la Médiation Professionnelle a été pour moi une véritable révélation.

En adoptant la Médiation Professionnelle j’ai changé de paradigme, j’ai changé ma façon de me mettre en relation avec les autres.

Le changement de paradigme m’a permis de découvrir combien il était important de communiquer autrement pour obtenir des choses différentes des autres. Changer ma façon de communiquer a une conséquence directe sur la façon de communiquer et de se comporter des personnes avec qui je suis en relation.

Gandhi a dit “Sois le changement que tu veux voir dans le Monde”

Et bien, j’ai d’abord commencé par réfléchir sur ma façon de communiquer, pour la modifier petit à petit. J’ai pu constater combien changer ma façon de penser, ma façon de réfléchir, ma façon de communiquer et d’agir a d’impact sur les relations que j’entretiens.

Ce changement de paradigme se base sur une posture, l’une de mes belles découvertes : l’altérité. J’ai découvert cette posture qui me permet de me centrer sur l’autre. C’est une posture où je reconnais que l’autre est autre et non un alter-ego, non un ‘autre moi-même’. C’est une posture où j’accueille l’autre en tant qu’il est autre, sans chercher à lui appliquer mon référentiel. L’altérité c’est l’accueil des différences. L’altérité est une posture rationnelle, qui consiste dans la reconnaissance de l’autre en tant qu’il est différent.

La Médiation Professionnelle est bien plus qu’une discipline de résolution de conflit.

C’est aussi une méthode d’anticipation des conflits. Les compétences que j’ai acquises en temps que Médiateure Professionnelle me permettent de déceler des mécanismes qui génèrent le conflit, pour les anticiper et ainsi les éviter.

Cette posture en altérité me permet de fonder mes relations sur l’Entente, l’Entente Sociale.

L’entente sociale est un idéal de société où la communication entre les personnes est fondée sur  la motivation, la reconnaissance, la promotion de l’altérité. L’Entente Sociale est basée sur la confiance.

Mon ambition aujourd’hui est de partager avec le plus grand nombre ce que j’ai appris, d’aider les personnes à mettre en application ces principes pour construire une société où le contrat social passe après l’entente sociale.

On s’entend, puis on contractualise.

On discute, on contribue l’un et l’autre à un projet commun puis on contractualise.

Cette façon de vivre les relations, cette philosophie de vie est porteuse d’autonomie et de liberté, deux valeurs qui me sont chères depuis toujours.

Comprenez bien que s’entendre, sans en référer à la justice, c’est être libre, c’est faire ses choix, prendre ses décisions, ne pas s’imposer la décision d’un tiers.

C’est pour moi primordial. Et c’est ce que je souhaite vous transmettre.